Deep Purple [Le Forum Du Groupe]

Salut a tous! Deep Purple était et restera un groupe de légende et je trouve normal de lui rendre hommage à travers ce forum! Bonne visite!
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 BLACK SABBATH

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Phil

avatar

Nombre de messages : 303
Age : 55
Localisation : Gagny ( 93)
Date d'inscription : 12/04/2007

MessageSujet: BLACK SABBATH   Sam 1 Sep - 15:14

Histoire du Groupe


Black Sabbath groupe de Birmingham qui a vendu près de 10 millions de disques au cours des années 70 se forme en 1968. Il s'appela d'abord Mythologie. ( Chant: Chris Smith - Guitare: Tony Iommi - Batterie: Bill Ward - Basse: Neil Marshall ), Polka Tulk et Earth (Terre), nom qu'il dut changer à cause de l'existence d'un autre groupe du même nom. Le groupe se composait du chanteur Ozzy Osbourne ( John Osbourne: 3 décembre 1948 ) du guitariste Tony lommi ( Frank Iommi: 19 février 1948 ) du bassiste Terry "Geezer" Butler ( Terence Butler: 17 juillet 1949 ) et du batteur Bill Ward ( William Ward: 5 mai 1948 ). Le groupe favori d'Ozzy était les Beatles c'est probablement l'une des raisons qui les poussa à jouer en Allemagne, en Ecosse et en Angleterre — sous le nom d' Earth — parce que c'était là que les Beatles avaient commencé à jouer.

Après un essai de deux semaines en 69 chez Jethro Tull, Tony lommi revient enregistrer son premier album « Black sabbath » en deux jours pour 600 livres, top 10 des palmarès Britannique pendant plus de 3 mois. Révélé au mois d'août 70 par le single de leur deuxième album, « Paranoid » et son riff, un classique du hard rock, qui plus tard est devenu Platinum. Black Sabbath est n° 1 en GB en octobre et numéro 8 au États Unis . Porté par la vague d'occultisme et de rock dur, Black Sabbath devient avec Deep Purple le principal groupe anglo-saxon hard, malgré une production discographique restreinte. Un accident lui ayant coupé le bout des doigts, Tony Iommi doit accorder sa guitare plus bas pour pouvoir jouer (avec des cordes plus détendues), ce qui donne un son plus lourd à ses rifts. Le groupe envahit le marché américain en 74. Comme en témoignent Technical Ecstasy et Never Say Die, Black Sabbath doit beaucoup à la personnalité et au timbre de son chanteur, Ozzy, personnage fantasque qui laisse ses compagnons début 79 pour une carrière solo. Il publie sans succès deux albums pour Jet, en 80 et 81, entre deux séjours dans un hôpital psychiatrique.

Ses compagnons le remplacent par Ronnie James Dio, transfuge des fameux groupes ELF et Rainbow. Au printemps 83, lan Gillan (ex-Deep Purple) remplace Dio, qui monte le groupe Dio et va obtenir aux USA deux disques d'or avec ses deux premiers albums. Holy Diver en 83 et The Last In Line en 84. Cette année-là, Gillan retrouve Deep Purple, et est remplacé par Dave Donato.

En Juillet 85, la formation originale avec Ozzy participe au festival Live Aid à Philadelphie, puis connaît un bouleversement complet. Glenn Hughes, l'ex-Purple qui chante sur Seventh Star, est remplacé par Ray Gillen. Elle tourne en GB en 86 avec Iommi, Gillen, Dave Spitz (basse), Geoff Nichols (claviers) et Eric Singer (batterie). Le groupe se stabilise autour de lommi, Tony Martin (chant), Nichols, Singer, Spitz, Bob Daisiey (second bassiste) et l'ancien batteur des Move et de l' Electric Light Orchestra, Bey Bevan, remplacé en 89 par Cozy Powell (décédé le 5/4/98 dans un accident de voiture) qui coproduit Headless Cross, En 89, Singer et Ray Gillen forment Badlands avec l'ex-guitariste d'Osbourne, Jack E. Lee.

En 91, lommi, le seul membre original encore présent, persuade Butler et Dio de revenir. La référence metal se reforme en 97 pour une tournée américaine, un concert dans sa ville et un double live de dix-huit classiques, quelques jams et une version de référence de leur grand titre « Fairies Wear Boots ».

Précurseur, avec Deep Purple et Led Zeppelin, Black Sabbath a influencé la production hard du milieu des années 70. En activité depuis 69, il a survécu aux années 70 malgré un « trou » de carrière en 74-75. Une longévité et un succès confortable jamais égalés pour un groupe pourtant considéré comme mineur à ses débuts. Les critiques les ont toujours détestés tout comme les parents, les hippies de leurs débuts, les rockers, sauf les teenagers, les mêmes qui deviendront Metallica, Soundgarden et Henry Rollins. Enorme influence sur le rock de la fin du siècle, de l'alternatif au grunge en passant par le metal, etc. Le rapper Ice-T est leur invité sur Forbidden en 95.

Actuellement, une preuve de l'importance du legs musical de Black Sabbath sont les deux disque-hommage Nativity in Black I et II, dans lesquels des artistes de metal de la renommée de Biohazard, White Zombie, Sepultura, Slayer, Megadeth ou Corrosion of Comformity réalisent des reprises des classiques du groupe. Les pochettes représentent une espèce de carte de Tarot, où parmi des ruines apparaît une Vierge Marie sexy, un Enfant Jésus tatoué et diabolique dans les bras. Comme au bon vieux temps. L' Hommage continue et c'est tant mieux!




Black Sabbath et le Satanisme

Le groupe britannique Black Sabbath, bien que n'ayant jamais adoré aucun sorcier ni assisté à aucune manifestation surnaturelle de façon aussi éhontée que Jimmy Page, a quand même été un emblème du satanisme depuis son début discographique en 1970.

Le satanisme, chez Led Zeppelin, provenait presque exclusivement de l'admiration de Jimmy Page pour Aleister Crowley. C'était un satanisme revêtu d'intellectualité, qui transparaissait à peine à travers les symboles, les couvertures énigmatiques, les mystères voilés et une légende qu'ils ont laissée croître jusqu’à ce qu'elle les dévore. À l'exception des messages occultes de Stairway to Heaven, pratiquement aucune des paroles que Robert Plant a écrites pour Led Zeppelin ne contient une allusion quelconque au Diable.

Par contre, Black Sabbath, dont les membres avaient reçu une stricte éducation catholique, utilisèrent la figure du Démon dans leurs compositions. Cela, ajouté à l'atmosphère terrorisante de leur premier disque, a fait d'eux des porte-drapeaux du satanisme, même lorsqu'ils écrivirent des chansons en défense du christianisme. Naturellement, leur nom artistique ne les a pas aidés dans leur lutte pour laver leur image de marque, Black Sabbath ou Sabbath Noir, est une autre manière de définir les sabbaths des sorcières. Leur image, grotesque et ténébreuse, leurs couvertures truculentes et leurs textes lugubres ont fait le reste.

Comme nous le verrons plus tard, Black Sabbath s’est présenté d'une façon sinistre sur le conseil des responsables de la compagnie discographique qui a édité son premier disque. Il est dommage que sa sombre légende ait souvent fait oublier ce que ce groupe a apporté à la musique des années 70, non seulement comme créateur de riffs denses et lugubres, devenus par la suite les patrons du Heavy Metal mais aussi parce qu'il a été le premier à découvrir les bénéfices que rapporte la musique impudemment funeste dans le monde du rock. Sans Black Sabbath les bacs des disquaires des années 80 n'auraient pas été remplis de disques de groupes de Heavy caricatural avec des couvertures semées de représentations sataniques, tel que nous le verrons dans le prochain chapitre.

Cependant, il serait injuste d'accuser uniquement le groupe Black Sabbath de l'expansion du goût pour le satanisme. « Quand on est sortis de voir L' Exorciste, on a dû rester tous ensemble dans la même pièce - ça montre à quel point on était "magie noire"... » (Ozzy Osbourne). La promotion choisie par sa maison de disques eut une forte influence sur sa consolidation comme groupe satanique. Pourtant aucun de leurs membres, à l'exception du bassiste Geezer Butler, ne démontrait un intérêt spécial pour l'ésotérisme. Les membres de Black Sabbath n'avaient qu’une vingtaine d'années à leurs débuts, et se laissèrent convaincre par les responsables de marketing de la compagnie. Cette image et cette attitude délibérément sinistres leur donnèrent une grande notoriété, mais eurent également un résultat malheureux : leurs chansons furent mal interprétées, et les métaphores sataniques qu'ils utilisaient pour parler de la guerre, par exemple, tombèrent dans l’oreille d'un sourd.

Dans Earth déjà, et dans les premiers temps en Allemagne, Ozzy commença à se forger sa réputation de lunatique imprévisible. La légende raconte qu'en 1968, devant le peu d'intérêt du public au cours d'un concert du groupe dans un petit club, Ozzy se retira dans sa loge, et se badigeonna le visage, les mains et les pieds d'une peinture pourpre. Il réapparut sur scène en poussant des hurlements, mais ces germaniques circonspects continuèrent à ne lui prêter aucune attention. Son stratagème ne donna aucun résultat, mais fut un bon début pour l'un des chanteurs les plus désagréables de l'histoire du rock. Une grande partie de l'enthousiasme d'Ozzy en scène (ses extravagances en amenèrent plus d'un à déclarer qu'il semblait possédé du Démon pendant les concerts de Black Sabbath était sans doute dû au fait que la musique l'avait sauvé d'une vie de délinquance. Ozzy provenait d'une famille humble qui avait beaucoup de mal à joindre les deux bouts. Quand il fut renvoyé de l'école, il se mit à travailler pour rapporter de l'argent au pauvre budget familial. Chose curieuse, ses boulots (accordeur de klaxons dans une usine d'automobiles, puis employé dans un abattoir et un four crématoire) furent prémonitoires de son goût pour la musique fracassante et pour le macabre.

Mais Ozzy ne voulait recevoir d'ordres de personne, de sorte qu'il quitta son travail pour essayer de prospérer dans le monde de la pègre. Il commença par quelques vols et agressions, mais il commit l'erreur de les réaliser avec des mitaines, ce qui permit à la police de le retrouver très facilement grâce à l'analyse de ses empreintes digitales. Il fut envoyé trois mois en prison à l'âge de dix-huit ans où il retourna, peu après, pour avoir donné un coup de poing en pleine figure à un agent de police.

Après son dernier séjour derrière les barreaux, il résolut de ne plus jamais y retourner. Comme il n'aimait pas travailler, et qu'il était clair qu'il n'était pas doué pour le crime, il décida — compte-tenu de la popularité des Beatles à cette époque — que la musique était la route à suivre. Actuellement, Ozzy est millionnaire.

L’origine du nom définitif du groupe provient d'un film interprété par Boris Karloff en 1935. Les musiciens d' Earth ne jouaient que des reprises et ils décidèrent d'intituler leur première chanson Black Sabbath. Quand ils se rendirent compte qu'un autre groupe appelé Earth existait déjà, Geezer Butler proposa le nom de leur première chanson. D'après une autre version, l'un des autres motifs du choix de Black Sabbath aurait été l'intérêt du bassiste pour l'écrivain occultiste Denis Wheatley.

À cette époque, les groupes continuaient à chanter le rêve hippie de paix et d'amour libre. Black Sabbath décida de chanter le monde réel et décréta que la réalité serait sa source d'inspiration, même si l'intérêt de Geezer pour l'occultisme, dont nous avons parlé plus haut, allait aussi l'amener à inclure des paroles ésotériques. Néanmoins, compte-tenu que les Sabbath aimaient utiliser des images diaboliques pour parler du monde qui les entourait, dans un cas connue dans l'autre, ils n'échappèrent pas à l'accusation de satanistes.

Cependant, malgré la croyance populaire, il existe plusieurs faits qui prouvent que les membres de Black Sabbath non seulement n'étaient pas satanistes, mais qu'ils ne voulaient même rien savoir du Diable ni de ses adorateurs. Prenons comme exemple les crucifix que tous ses membres portaient et avec lesquels ils décoraient la scène, crucifix qui ont donné lieu à toutes sortes de spéculations et d'accusations de sacrilège. Avant l'édition de son premier disque, la réputation de Black Sabbath arriva aux oreilles d'un groupe de satanistes qui, vu les titres et les paroles des chansons du groupe, crurent qu'il communiait avec leur culte et lui demandèrent de jouer pendant la " nuit de Satan ", qu'ils pensaient célébrer à Stonehenge (ensemble de dolmens en Angleterre, célèbres pour leurs prétendus pouvoirs magiques). Les Sabbath refusèrent la proposition et furent informés, peu après, par Alec Sanders, Seigneur des Sorciers d'Angleterre et l'un de leurs fans, que les satanistes leur avaient lancé un mauvais sort. Effrayé, Ozzy demanda à son père de fabriquer pour ses compagnons et lui des croix en aluminium, qu'ils firent ensuite bénir, et qui sont devenues l'un des symboles du groupe.

Cependant, il est possible que les relations entre Black Sabbath et Alec Sanders se soient prolongées au-delà de cet épisode, car il existe une autre version qui affirme que les croix étaient une exigence de Sanders en échange de la réalisation de certaines exhortations qui leur assureraient le succès. L’une des conditions du pacte, entre autres, exigeait qu'Ozzy dansât sur les tombes des cimetières les nuits de pleine Lune.

[center]



DISQUES: Black Sabbath - 1970 / Paranoid - 1970 / Masters Of Reatity - 1971 / Vol.4 - 1972 / Sabbath, Bloody Sabbath - 1973 / Attention : Best Of (Vertigo, rééditions Castle) / Sabotage -1975 / We Sold Our Souls For Rock & Roll - 1975 (Greatest Hits) / Technical Ecstasy - 1976 / Never Say Die - 1978 / Greatest Hits / Heaven & Hell - 1980 / Live At Last - 1980 / The Mob Rules -1981 / Live Evil - 1982 / Born Again -1983 / Seventh Star - 1986 / The Eternal Idol - 1987 (Nems et Castle) / Classic Cuts From the Vaults (Archive 4) / Blackest (Vertigo) / Headless Cross - 1989 (IRS) / Backtrackin (Masterpiece) / O. Osbourne Years (Essential) / Tyr - 1990 / Dehumanizer - 1992 / Cross Purposes - 1994 / Cross Purposes - 1994 (live) /Forbidden - 1995 (IRS) / The Sabbath Stones 1996 (Greatest Hits) / Iron Man (Ariola) / Between Heaven & Hell 1970-73 / Under Wheels Of Confusion 1970-87 [coffret 4 CD] (Castle) / Reunion Live - 1998 (Epic) / Past Lives - 2002 (Live) / Symptom of the Universe: The Original Black Sabbath (1970-1978) - 2002 (Greatest Hits) / Black Box: The Complete Original Black Sabbath (1970-1978) - 2004 / Live at Hammersmith Odeon ( 81-82 : sorti à 5000 exemplaires sur le monde en 2007 sur Rhino Records )






VIDEO: Never Say Die Live (1984) / The Black Sabbath Story : Vol. I 1970-1978 Vol. II 1978-1992 (WB) / The Best of Musikladen Live (1970) / Black Sabbath DVD (1970-1980) / The Last Supper (1999) / Cross Purposes (2003) / Inside Black Sabbath 1970-1992 (2005).

LIVRES: An Oral History par Mike Start - Wheels Of Confusion par Steven Rosen - How Black was our Sabbath par David Tangie et Graham Wright


Voici mon forum : http://fuck-93.board-realtors.com/index.htm
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fuck-93.board-realtors.com
Phil

avatar

Nombre de messages : 303
Age : 55
Localisation : Gagny ( 93)
Date d'inscription : 12/04/2007

MessageSujet: Re: BLACK SABBATH   Jeu 6 Sep - 12:17

HEAVEN & HELL : Live from Radio City Music Hall

Tout est effectivement bien place : le son est énorme , le public aussi . On m' avait pourtant signifié qu ' il était relativement discret comme sur le Live Evil . Il n' en est rien . J' avoue avoir un faible pour les versions de Children of the Sea , I , Lady Evil , Falling off the edge of the world , The Sign of the Southern Cross ,Die Young , Heaven and Hell ( of course !!! ) en termes d' interprétation . Dio semble chanter sur un registre plus grave qu ' auparavant , ce qui n'est pas pour me déplaire . Les soli d' Iommi sont incisifs et étincelants . Butler fait vrombir sa basse tandis que le Vinny martèle ses fûts comme un damné . Au final , un double live essentiel dans la discothèque de tout Rocker ( soyons généralistes )qui se respecte .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fuck-93.board-realtors.com
Stormbringer74

avatar

Nombre de messages : 107
Age : 53
Localisation : Clermont Ferrand
Date d'inscription : 19/06/2007

MessageSujet: Re: BLACK SABBATH   Ven 7 Sep - 4:23

nom de Dieu de nom de Dieu !! t'as fini de me mettre l'eau à la bouche partout ou je passe Phil ??? rhaaa la la vivement que je le récupère celui là !!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Phil

avatar

Nombre de messages : 303
Age : 55
Localisation : Gagny ( 93)
Date d'inscription : 12/04/2007

MessageSujet: Re: BLACK SABBATH   Jeu 1 Nov - 4:39

Voici la nouvelle adresse du forum :

http://black-sabbath.board-realtors.com/index.htm
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fuck-93.board-realtors.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: BLACK SABBATH   

Revenir en haut Aller en bas
 
BLACK SABBATH
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Black Sabbath : Black Sabbath (1970)
» BLACK SABBATH Reunion tour 2012
» Black Sabbath tournée 2012
» Black Sabbath 11/11/11
» Clip video Hommage Ozzy/Black Sabbath a Baie-Comeau!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Deep Purple [Le Forum Du Groupe] :: La musique... :: Le rock.-
Sauter vers: